• Autre,
  • Vie étudiante,

#1 Témoignages d'étudiants de l'UFR LCC

Publié le 22 avril 2020 Mis à jour le 28 avril 2020
Date
Du 14 avril 2020 au 01 septembre 2020
Lieu(x)
UFR Langues, Cutures et Communication
 

Retrouvez ici les 3 premiers témoignages des étudiants de l'UFR LCC

L'UFR LCC déploie tous ses moyens pour adapter cette fin d'année à la situation actuelle.
Mais comment les étudiants de l'UFR vivent-ils l'inédite crise sanitaire que nous traversons?

 

Témoignage #3
Etudiante en N2 de licence LLCER parcours anglais,
Yasmine répond à 19 questions autour du COVID 19

(propos recueillis le 17/04/2020)

Bonjour Yasmine. Tout d'abord comment allez-vous?

Tout d’abord je vais bien merci.

Est-ce que vous avez des proches touchés par le COVID 19 ou qui semblent l'être?

Non.

Etes-vous à Clermont-Ferrand ou ailleurs?

Je suis à Clermont-Ferrand.

Comment vous êtes-vous organisée à l'annonce de la fermeture au public de l'université?

Je n’ai pas vraiment eu le temps de me préparer, j’essaye de travailler mes cours mais c’est pas évident avec le confinement je n’ai plus vraiment de motivation car je ne sais même pas comment vont se passer les examens etc.

Dans quelles conditions matérielles vivez-vous le confinement (type d'habitat, accès au réseau Internet, qualité du matériel informatique détenu, possibilité de s'aérer, personne à s'occuper etc)?

J’ai un ordinateur et un smartphone, mon ordinateur est chez un ami qui essaye de m’installer le matériel nécessaire pour pouvoir faire mes partiels à distance (word etc).

Sur une échelle de 0 à 20, où en est votre moral après un mois de confinement?

13/20.

Avez-vous pu bénéficier du plan de continuité pédagogique mis en place par l'université?

J’ai eu du mal mais je demande à des amis lorsque c’est nécessaire.

Que pensez-vous de la réorganisation des examens du second semestre et de deuxième chance / rattrapage?

Je trouve ça inégal car nous sommes tous dans des situations différentes et certains plus difficiles, le manque de matériel également et toutes les facs s’organisent différemment.

Plus globalement, que pensez-vous de la gestion de la crise par l'université?

L’Université gère mal la crise, les étudiants sont mis de côté, nous avons que très peu d’informations concernant les examens.

Comment organisez-vous vos journées de confinement?

Mes journées de confinement se ressemblent. J’essaye de me lever tôt afin de garder un bon rythme, j’en profite pour apprendre de nouvelles recettes et prendre des nouvelles de mes proches et amis, en revanche je suis beaucoup moins productive concernant mes cours, je ne sais pas quoi réviser, je ne sais pas quand auront lieu les examens et s’ils auront lieu.

Que vous manque-t-il le plus et... le moins?

L’interaction sociale me manque le plus, discuter et rigoler avec mes amis, aller à l’Université etc.  Me lever très tôt le matin me manque le moins.

Avez-vous une astuce qui vous permet de mieux vivre votre confinement?

J’essaye de toujours voir le positif dans le négatif et je me dis qu’il y a toujours pire. On nous demande de rester chez nous, ce n’est pas si difficile, on se repose on regarde des séries on en profite pour lire des bouquins etc.

Avez-vous un livre, un film, une série, une musique à nous conseiller?

Je vous conseille la série The 100 (fiction) et The Haunting Of Hill House (horreur).

Quel fait marquant de cette période va rester ancré dans votre mémoire?

Le fait que les rues et routes sont vides, je n’aurais jamais pensé un jour voir le monde comme ça à cause d’un virus.

Quelle habitude prise ces dernières semaines allez-vous conserver?

Je vais essayer de toujours rester optimiste et continuer à cuisiner, faire du sport assez souvent.

Qu'allez vous faire à la rentrée?

Je vais essayer de reprendre une vie normale et travailler deux fois plus.

La crise chamboule-t-elle vos projets professionnels?

OUI ! Je dois aller étudier à l’étranger en Septembre et ce pendant une année et malheureusement pour l’instant les mobilités Internationales sont à l’arrêt ... Un départ se prépare et pour l’instant je ne peux rien faire à part attendre.

Pensez-vous que les conséquences économiques de cette crise pour notre pays peuvent avoir une influence sur votre avenir?

La vie ne sera plus jamais normale, nous allons sûrement traverser un moment très compliqué comme la crise de 1930 mais il ne faut pas que cette crise dure longtemps.

Avez-vous un message à faire passer?

Il faut que l’Université se réveille et prenne en main les étudiants en nous donnant toutes les informations nécessaires !

Merci Yasmine, bonne continuation, et faites attention à vous!

Si vous êtes étudiant(e) à l'UFR LCC et que vous aussi vous souhaitez partager votre témoignage, merci d'écrire à Henri.GILBERT@uca.fr



Témoignage #2
Etudiant en N3 de licence LLCER parcours allemand,
Grégory répond à 19 questions autour du COVID 19

(propos recueillis le 16/04/2020)

Bonjour Grégory. Tout d'abord comment allez-vous?

Bonjour, je vais très bien ! J’espère que c’est également le cas pour vous !

Est-ce que vous avez des proches touchés par le COVID 19 ou qui semblent l'être?

Ma mère, étant infirmière et donc en première ligne, a été contaminée par le COVID-19. Heureusement, elle va beaucoup mieux aujourd’hui. Elle reprend la lutte contre le virus vendredi. Deux de ses collègues également ont été contaminés et sont désormais guéris.

Etes-vous à Clermont-Ferrand ou ailleurs?

Je suis revenu en région parisienne auprès de ma mère pour pouvoir l’aider (faire les courses, le ménage...) afin qu’elle puisse se reposer en rentrant du travail.

Comment vous êtes-vous organisé à l'annonce de la fermeture au public de l'université?

J’ai préparé toutes les affaires dont j’avais besoin afin de pouvoir continuer à étudier et suis revenu au domicile familial.

Dans quelles conditions matérielles vivez-vous le confinement (type d'habitat, accès au réseau Internet, qualité du matériel informatique détenu, possibilité de s'aérer, personne à s'occuper etc)?

Je suis dans un appartement équipé de la fibre optique et j’ai changé mon ordinateur l’an dernier. Je sors 5 minutes par jour pour m’aérer la tête dans le petit parc de la résidence.

Sur une échelle de 0 à 20, où en est votre moral après un mois de confinement?

15/20 ! Je suis d’un naturel toujours positif, ce qui me permet de garder le moral ! Ce n’est pas toujours facile quand on voit le nombre de personnes atteintes par le virus et qui succombent à celui-ci.

Petit conseil : ne pas regarder les chaînes d’info en continu, ça sert juste à être plus anxieux :-)

Avez-vous pu bénéficier du plan de continuité pédagogique mis en place par l'université?

Oui, j’en bénéfice et cela se passe bien. J’ai la chance d’avoir une équipe pédagogique aux petits soins avec ses étudiant.e.s, ce qui fait toute la différence !

Que pensez-vous de la réorganisation des examens du second semestre et de deuxième chance / rattrapage?

Je trouve cela bien car les étudiants ne seront pas pénalisés avec cette réorganisation des examens, en tout cas, pas dans mon cursus.

Plus globalement, que pensez-vous de la gestion de la crise par l'université?

Je trouve que l’UCA gère très bien cette crise et je souhaiterais remercier tous les personnels de l’université pour leur formidable travail. Quand je vois sur Twitter les étudiants d’autres universités qui n’ont aucune information, je me dis qu’on est sacrément chanceux d’être étudiant.e à l’UCA !

Par ailleurs, je tiens à souligner, si vous me le permettez, le formidable travail du CROUS Clermont Auvergne qui fait son maximum afin que la situation des étudiants soit la moins difficile possible !

Comment organisez-vous vos journées de confinement?

J’en profite pour faire des choses que je repoussais, faute de temps. Je travaille soit le matin, soit la nuit où je suis le plus productif. L’après-midi, je me détends devant une série ou un film. J’en ai d’ailleurs profité pour faire le ménage de printemps sur mon ordinateur et smartphone.

Que vous manque-t-il le plus et... le moins?

Le contact avec les gens que j’aime ! Ce qui me manque le moins est sans hésiter la pollution de l’air, je respire bien mieux depuis le confinement :-)

Avez-vous une astuce qui vous permet de mieux vivre votre confinement?

Prenez le confinement comme une pause. D’habitude, on vit à un rythme effréné.

Tout ce que vous n’avez pas eu le temps de faire avant (et que vous repoussiez depuis longtemps), faites-le maintenant, profitez-en !

Avez-vous un livre, un film, une série, une musique à nous conseiller?

Home Before Dark (disponible sur TV+ de la marque à la pomme) est une excellente série. Par ailleurs, Arte propose une chouette programmation (en confinement tout comme en temps normal).

Un morceau de musique que j’écoute souvent est « Das ist dein Leben » de Philipp Dittberner.

Quel fait marquant de cette période va rester ancré dans votre mémoire?

Le calme des rues vidées, comme si le monde s’était arrêté.

Quelle habitude prise ces dernières semaines allez-vous conserver?

Prendre plus de temps pour moi, ce que je ne faisais pas vraiment avant.

Qu'allez vous faire à la rentrée?

Soit je continue à me former, soit je rentre dans la vie active. Le confinement me permet de faire le point là-dessus sans stresser pour autant.

La crise chamboule-t-elle vos projets professionnels?

Un peu dans le sens où je devais travailler en avril mais qu’en raison de la crise sanitaire, ce n’est pas possible.

Pensez-vous que les conséquences économiques de cette crise pour notre pays peuvent avoir une influence sur votre avenir?

Il est peu probable que le domaine (service public) dans lequel je souhaite travailler soit impacté par les conséquences économiques.

Avez-vous un message à faire passer?

Oui, prenez bien soin de vous et de vous proches et surtout #RestezChezVous ! Vous aiderez les personnes qui sont en première ligne à lutter contre le COVID-19 !

Merci Grégory, bonne continuation, et faites attention à vous!

Si vous êtes étudiant(e) à l'UFR LCC et que vous aussi vous souhaitez partager votre témoignage, merci d'écrire à Henri.GILBERT@uca.fr


 

Témoignage #1
Lola répond à 19 questions autour du COVID19

(propos recueillis le mardi 14 avril 2020)

Bonjour Lola. Tout d'abord comment allez-vous?
Bonjour ! Je vais bien, toujours en forme !
Est-ce que vous avez des proches touchés par le COVID 19 ou qui semblent l'être?
J'ai quelques amis qui ont été ou sont actuellement touchés par ce virus. Heureusement, ils n'ont pas de complications.
Etes-vous à Clermont-Ferrand ou ailleurs?
Je suis toujours sur Clermont-Ferrand !
Comment vous êtes-vous organisée à l'annonce de la fermeture au public de l'université?
Je venais de commencer mon stage de fin d'études, début mars. Mon prochain rendez-vous avec l'université étant en septembre pour la soutenance du mémoire, je n'ai pas eu à m'adapter. Tout se jouait avec la structure du stage.
Dans quelles conditions matérielles vivez-vous le confinement (type d'habitat, accès au réseau Internet, qualité du matériel informatique détenu, possibilité de s'aérer, personne à s'occuper etc)?
Je vis dans un appartement proche du centre-ville avec mon compagnon.  Nous avons un bon accès au réseau et  ne manquons de rien. J'évite les déplacements et depuis le début du confinement je suis uniquement sortie pour faire des courses.
Sur une échelle de 0 à 20, où en est votre moral après un mois de confinement?
Mon moral se situe à 13/20. Bien sûr, j'aimerais sortir, voir mes amis et ma famille, notamment pour les fêtes de famille et anniversaires. Cependant, je m'estime heureuse d'être dans une situation agréable et sans proche gravement touché par le virus.
Avez-vous pu bénéficier du plan de continuité pédagogique mis en place par l'université?
Nous n'avions plus de cours donc ce n'était pas nécessaire. Cependant, un plan a été mis en place pour ceux qui se sont vu refuser leur stage au dernier moment !
Que pensez-vous de la réorganisation des examens du second semestre et de deuxième chance / rattrapage?
Je ne suis pas en mesure de répondre à cette question.
Plus globalement, que pensez-vous de la gestion de la crise par l'université?
Je pense que cette situation est difficile pour tout le monde, et j'apprécie les lettres hebdomadaires envoyées par le président de l'UCA. Pour ma part, la gestion a été simple, je ne sais pas vraiment ce qu'il en est pour les autres filières.
Comment organisez-vous vos journées de confinement?
Les premières semaines ont été consacrées à la rédaction de mon mémoire. Maintenant j'en profite pour faire tout ce dont je n'avais pas assez le temps avant : lire, cuisiner, ranger, jouer...
Que vous manque-t-il le plus et... le moins?
Ce qui me manque le plus, ce sont bien entendu mes proches et pouvoir profiter du soleil !
Et ce qui me manque le moins, ce sont quelques "diktats" de la société, comme devoir porter un soutien-gorge, ou me sentir obligée de me maquiller.
Avez-vous une astuce qui vous permet de mieux vivre votre confinement?
L'astuce c'est de ne pas compter les jours ! Surtout pas ! Il faut juste les prendre comme ils viennent, et prendre ce temps comme une pause. En profiter pour faire ce que l'on a toujours voulu faire, mais pour lequel on manquait de temps !
Avez-vous un livre, un film, une série, une musique à nous conseiller?
J'aimerais vous conseiller de vous replonger dans les polars d'Agatha Christie, mais ils se lisent beaucoup trop vite !
Quel fait marquant de cette période va rester ancré dans votre mémoire?
Voir le monde sur "pause". Le côté mondial de cette crise, la moitié de la planète confinée...
Quelle habitude prise ces dernières semaines allez-vous conserver?
Je referais des pâtes à pizza maison !
Qu'allez vous faire à la rentrée?
J'hésite à intégrer la faculté de psychologie, ou me lancer dans le monde du travail !
La crise chamboule-t-elle vos projets professionnels?
Oui, la communication est un des premiers budgets coupés lors des crises financières. J'ai peur qu'il y ait des complications à mon entrée dans le monde professionnel !
Pensez-vous que les conséquences économiques de cette crise pour notre pays peuvent avoir une influence sur votre avenir?
Oui, il y aura certainement moins de propositions d'emploi dans le domaine de la communication !
Avez-vous un message à faire passer?
Bon courage à tous ! Restez positifs (mais pas au virus) ! Et merci à tous ceux qui risquent leur santé pour faire tourner le pays !
Merci Lola, bonne continuation, et faites attention à vous!

 

Si vous êtes étudiant(e) à l'UFR LCC et que vous aussi vous souhaitez partager votre témoignage, merci d'écrire à Henri.GILBERT@uca.fr